Teotihuacan, la cité des Dieux

©Dmitry Rukhlenko
teotihuacan-cover

Gigantesque, monumentale, colossale, grandiose… Les superlatifs ne manquent pas pour qualifier la cité sacrée de Teotihuacan. Siège d’une ancienne civilisation ayant précédé les Aztèques il y a environ 2200 ans, ce site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, demeure encore aujourd’hui l’une des plus grandes énigmes de l’archéologie.

Une cité aux origines mystérieuses

Ce sanctuaire de Mésoamérique à 50 km au nord-est de Mexico fut édifié sur les hauts plateaux du Mexique central, en 200 avant J.-C. par (aux dires des historiens) des populations ayant fui l’éruption du volcan Popocatépetl. Aussi curieux que cela puisse paraître, on ne sait toujours pas par qui la cité fut construite ! Elle prospéra ensuite pour atteindre son apogée de 250 à 550 après J.-C. avant d’être abandonnée au VIIe siècle. Les raisons de cette chute par un peuple sans nom qui ne laissa aucune trace écrite demeurent elles aussi encore mystérieuses. Les Aztèques la découvrent ainsi oubliée au XIIIe siècle, et décident de la dénommer Teotihuacan, « la cité où les hommes deviennent des Dieux ».

Une légende raconte que c’est ici que les Dieux se sont réunis pour créer le Soleil et la Lune. Il se dit aussi que seuls des Dieux ou des Géants ont pu ériger des constructions d’une telle démesure. Mise à jour en 1864, date des premières fouilles, elle représente l’un des sites archéologiques les plus anciennement explorés du Mexique. Avant d’être découverts, la plupart des édifices constituant le centre cérémoniel étaient ensevelis sous une épaisse couche de terre. C’est la raison pour laquelle Cortès et son armée sont passés à proximité sans en soupçonner l’existence.

La ville qui occupe aujourd’hui 25 km² (contre 36 km² à l’origine) témoigne d’un remarquable état de conservation. Elle se compose d’un centre culturel très étendu abritant des pyramides et des temples. Les quartiers d’habitations sont quant à eux établis en périphérie.

Ce qu’il faut voir

#1 Tonatiuh, la pyramide du Soleil

Avec ses 75 mètres de hauteur, la pyramide du Soleil est certainement l’édifice le plus imposant du site. Elle fut achevée en 100 après J.-C. Vous remarquerez qu’elle est orientée de manière à ce que sa façade principale soit située en face du point de l’horizon où disparaît le soleil lorsqu’il passe au zénith. En 1971, il fut découvert sous cette pyramide un tunnel conduisant à une grotte mystérieuse dont on ne connaît toujours pas la véritable utilisation. Une hypothèse avance que cette pyramide servait à faire le lien entre le monde des hommes et le monde souterrain.

#2 Meztl Itzaquatl, la pyramide de la Lune

Située à l’extrémité de l’allée des Morts, la pyramide de la Lune est bien plus petite que celle du Soleil. Cet édifice de 43 mètres de haut installé sur une plateforme de 180 m² est placé de manière à rappeler du fait de sa forme, le Cerro Gordo, une montagne volcanique de la sierra de Guadalupe, juste derrière.

Vous pouvez grimper au sommet de ces deux pyramides à l’ordonnance géométrique et symbolique. Toutefois, faites preuve de prudence car certains passages sont assez difficiles.

#3 La citadelle et le Temple de Quetzalcoatl ou Temple du Serpent à Plumes

Ce sont les Espagnols qui donnèrent le nom de « citadelle » au premier édifice du site. La citadelle qui constituait la partie administrative de la cité et servait de résidence au chef suprême de la ville se composait de quatre grands murs de 390 mètres de long, surmontés de 15 pyramides, entourant une esplanade massive sur laquelle repose le temple de Quetzalcoatl.

Le Temple de Quetzalcoatl dont plusieurs niveaux de construction ont été dégagés, est, de tous les monuments de la cité, le plus richement décoré notamment sur sa façade ornée de 360 grandes têtes sculptées représentant des serpents à plumes en référence au calendrier solaire. Lors des fouilles, il fut découvert avec des objets précieux de grande valeur de nombreux squelettes humains avec les mains attachées dans le dos, témoignant vraisemblablement de sacrifices humains rituels.

#4 Le Miccaotli, la Voie des Morts

D’une longueur de deux kilomètres, l’impressionnante Voie des Morts passe devant la Pyramide du Soleil pour rejoindre la Pyramide de la Lune.

Quelques conseils pratiques

Pour bien faire le tour de ce site imposant, comptez une demi-journée, au mieux une journée entière. Pensez également à visiter le musée. Notez qu’il ferme à 16h30. La beauté des lieux risque de vous faire oublier les heures qui passent !

Le meilleur moyen d’éviter une possible affluence est de venir avant 10 heures (le site ouvre à 7 heures) car les bus arrivent bien souvent vers midi.

Comme toujours sur les sites archéologiques du Mexique, prévoyez des chaussures de marche confortables et anti-dérapantes pour gravir les marches des pyramides, un couvre-chef, de la crème solaire et de l’eau !

À noter : il est possible de réaliser le survol de Teotihuacan en montgolfière, une expérience inoubliable à vivre au Mexique.

Quelques idées de voyages


13 jours / 12 nuits

De Mexico à Cancun : visiter le Mexique aux mille visages

À partir de 1348€

Découvrir
Ville fortifiée de Campeche, mariachis, Mexique
14 jours / 13 nuits

Déserts, plages et oasis : Basse Californie, joyau naturel du Mexique

À partir de 1472€

Découvrir
Paysages de Basse Californie : mer limpide, sable blanc et cactus
Découvrez tous nos programmes