Mexico,

une mégapole berceau de la civilisation aztèque

©Alberto Lama
mexico-city-cover

Considérée comme une des plus grandes agglomérations du monde, Mexico, capitale gargantuesque, constitue bien souvent le point de départ d’un séjour au Mexique. Passionnante à bien des égards, cette mégapole mérite quelques jours de visite…

Une histoire née d’une légende

La naissance de la capitale du Mexique repose sur une légende qui commence au XIe siècle. Plusieurs tribus indigènes Mexica, (Me-chi-ka), un peuple venu d’un lieu imaginaire dénommé Aztlan (d’où provient le mot Aztèque) décida de s’établir à l’endroit où leur apparaîtrait l’oracle prédit par leur dieu Huitzilopochtli, dieu de la Guerre et du Soleil. Cet oracle aurait l’apparence d’un aigle perché au-dessus d’un cactus et serrant dans son bec un serpent. Un symbole que l’on retrouve aujourd’hui sur le drapeau du Mexique.

Deux siècles plus tard, ces tribus découvrirent ce symbole dans l’actuelle vallée de Mexico et s’établirent en 1279 à l’endroit même de l’apparition de l’aigle. Ils fondèrent là Tenochtitlán (ancien nom de la capitale du Mexique) et s’installèrent également à Texcoco et à Chapultepec après avoir chassé les occupants. Un puissant empire commercial et militaire était né.

Les Espagnols découvrent Tenochtitlán, la prospère capitale de l’Empire aztèque en 1519. À l’arrivée de Cortès et de ses hommes commence le siège de la ville qui finit par se rendre. Cortès décide alors de faire raser Tenochtitlán et utilise les pierres des pyramides pour construire les premiers édifices coloniaux. Mexico devient alors pendant environ 300 ans la capitale de la puissante vice-royauté de la Nouvelle-Espagne avant que le pays n’acquière son indépendance en 1821.

Les principaux monuments et lieux d’intérêts

#1 La Plaza de la Constitución ou Zócalo

La place de la Constitution populairement appelée Zócalo est remarquable par son unité architecturale. Le Zócalo (place principale de la ville) situé dans le centre historique, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est l’une des plus anciennes et des plus belles places au monde, reconnue comme la plus grande place de marché d’Amérique centrale à l’époque Aztèque. Zócalo qui signifie « socle » rappelle le monument dédié à l’Indépendance, resté inachevé et dont la construction se limita au socle. Depuis l’ensemble des places mexicaines ont hérité de ce nom.

Le Zócalo est encadré des quatre bâtiments majeurs de la ville : le Templo Mayor, le Palacio Nacional, la cathédrale Métropolitaine, le plus grand marché permanent de la ville.

À l’est du Zócalo s’étend le secteur colonial le mieux préservé de la capitale. Longtemps laissé à l’abandon et habité par une population pauvre, il fait l’objet depuis quelques années d’une vaste restauration. Une promenade vraiment très agréable !

#2 La cathédrale Métropolitaine

Plus grande cathédrale d’Amérique latine, elle domine la place de son immense et splendide façade. Commencée en 1573 et achevée en 1813, la cathédrale Métropolitaine arbore de ce fait plusieurs styles.

#3 Le Templo Mayor

Le Grand Temple situé près du Zócalo dans le centre historique fut construit vers 1375 à l’emplacement même où s’est réalisée la prophétie du dieu Huitzilopochtli. C’est donc ici que fut aperçu le fameux aigle surmontant un cactus et dévorant un serpent.

Détruit presque totalement par les conquistadors espagnols en 1521 puis oublié depuis, ce trésor enfoui fut découvert de manière fortuite par les archéologues qui recherchaient la sculpture de la déesse aztèque Coyolxauhqui.

Un musée installé au milieu du site accueille désormais les objets retrouvés à cet emplacement. Sa visite est indispensable pour mieux comprendre les anciens rites aztèques.

#4 Le Palacio Nacional

Autrefois lieu de résidence des rois aztèques, le Palais National abrite aujourd’hui les institutions clé du pouvoir exécutif mexicain dont le bureau du Président, la salle du Trésor du Ministère des Finances et les archives nationales. Il a longtemps servi de tribunal pénitentiaire et abritait outre des salles d’audiences, des salles de torture.

#5 Le Palacio de Bellas Artes

Ce superbe édifice de style italien qui comprend un musée et un théâtre fut commandé par le dictateur Porfirio Diaz à un architecte italien afin de symboliser la puissance et la gloire du régime. Il est entièrement conçu en marbre de Carrare ce qui lui valut d’être surnommé « l’éléphant blanc ».

#6 Les jardins flottants de Xochimilco, au cœur de la culture mexicaine

Depuis l’époque aztèque vit à Xochimilco « le lieu où poussent les fleurs » en náhuatl, toute une population de maraîchers qui alimentent en légumes et en fleurs la capitale du Mexique. Ce quartier, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est situé sur l’ancien site des jardins flottants de Tenochtitlán qui assuraient aux empereurs aztèques d’avoir toujours des légumes et des fruits frais à leurs tables.

Rendez-vous à l’un des embarcadères pour monter sur un bateau coloré. Durant tout le trajet, des vendeurs en tous genres et des musiciens s’amarreront quelques instants à votre embarcation. Certains vous proposeront des spécialités mexicaines à déguster directement dans votre bateau.

#7 Musée national d’anthropologie

André Malraux l’avait qualifié de « plus beau musée du monde ». Vous pourrez y voir des reliques des époques aztèques, zapotèques et toltèques comme la célèbre « pierre du soleil » (réceptacle sur lequel était déposé le cœur du sacrifié après le rituel du sacrifice), le fameux calendrier aztèque et les trésors de l’ensemble des régions Mayas. La visite de ce musée est incontournable pour s’immerger dans la mémoire des cultures méso-américaines

#8 Le parc et le château de Chapultepec

À proximité du musée national d’anthropologie, le parc de Chapultepec qui rappelle Central Park représente le poumon vert de la ville. Le château se dresse au milieu sur une colline. Allez-y pour profiter d’un superbe panorama de la ville depuis la terrasse du château.

#9 Le musée Frida Kahlo

Frida Kahlo, célèbre artiste peintre, fut victime très jeune d’un accident qui la paralysa. Elle se consacra dès lors entièrement à son art et sa maison superbement décorée, transformée en musée, reflète toute sa sensibilité artistique.

#10 Les « mariachis » de la place Garibaldi

De nombreux groupes de mariachis passent donner la sérénade dans les bars et les restaurants de la place Garibaldi. Découvrez ces groupes et ambassadeurs folkloriques qui ont forgé la renommée de la musique populaire mexicaine.

Les particularités de la ville

La capitale du Mexique a été construite au milieu d’un lac, sur d’anciens marécages asséchés. Cette singularité donne aux immeubles un air penché qui amuse les visiteurs. Mexico présente un paysage urbain en perpétuel mouvement et figure incontestablement parmi les villes les plus intéressantes du monde.

Quelques idées de voyages


13 jours / 12 nuits

De Mexico à Cancun : visiter le Mexique aux mille visages

À partir de 1348€

Découvrir
Découvrez tous nos programmes